Modele de crepi pour maison

En décembre 2016, le PSRB a accordé à Montwheeler une décharge complète, suggérant qu`il n`était pas mentalement malade et a menti à ce sujet pendant des années. Aujourd`hui, gorger fait partie d`un groupe appelé PSRB Fair Shake qui promeut la législation de l`État en 2013 pour contester le mandat de sécurité publique de la Commission d`examen de la sécurité psychiatrique. Le groupe veut ajouter une clause à la déclaration de mission du Conseil en donnant aux personnes sous sa garde plus d`autonomie. La police a dit que la fille d`Harmon, Annita Harmon, 40, a été assassinée par un autre homme qui avait reçu une décharge anticipée du PSRB de l`Oregon, Anthony Montwheeler. Malheureusement, le PSRB n`a pas le temps de dire qui est placé sous sa supervision au moment de la condamnation. Dans un effort pour remédier à cette situation, le Conseil a introduit la Loi de cette session qui aurait clarifié la définition de la maladie mentale ou du défaut en incorporant la jurisprudence en la matière. Deuxièmement, ces cas sont également utilisés dans la formation pour illustrer l`importance d`avoir des évaluateurs judiciaires compétents impliqués au niveau du procès ainsi que d`une communauté juridique instruite pour ne déplacer que les coupables appropriés, sauf pour les cas d`aliénation mentale en avant. Je suis activement impliqué dans le développement du curriculum et de la formation pour les évaluateurs certifiés (ce sont les psychologues et les psychiatres qui font des évalua à ce niveau d`essai qui disent si quelqu`un répond à la norme de folie). Nous continuerons nos fréquentes formations à l`échelle de l`état des services répressifs, juridiques et de santé mentale afin de minimiser le risque que ces personnes finissent dans le mauvais système. Troisièmement, nous travaillerons avec la législature pour évaluer si d`autres changements législatifs pourraient aider à prévenir ces types de tragédies. Nous étudions actuellement d`autres changements législatifs qui pourraient minimiser le risque que des personnes dangereuses sans maladie mentale soient libérées dans la collectivité sans aucune surveillance. Il s`agit d`un domaine de droit compliqué avec des perspectives constitutionnelles, fiscales et diverses, de sorte qu`il n`y a pas de solution rapide et facile.

La Commission d`examen de la sécurité psychiatrique de l`Oregon (PSRB) est sous le feu après que deux hommes l`organisme libéré tôt ont été accusés récemment de meurtre. Quand KATU a demandé à Britton combien de fois les patients récidivent après leur lâcher, elle a admis que le PSRB ne suit pas la récidive une fois que les patients sont libérés. Elle a dit qu`une étude sur ce sujet est maintenant dans les travaux. «Nous l`avons mis en place pour la sécurité, pour le PSRB», dit Eric sevos, directeur clinique de la criminalistique à Cascadia comportementale Healthcare, un fournisseur de la communauté contractant avec l`État pour abriter Kirby et environ 50 autres clients du Conseil d`administration dans le comté de Multnomah.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Comments are closed.